Publié le 3 avril 2020 Mis à jour le 18 mai 2020

En cette période de crise sanitaire liée au COVID-19, l’université Toulouse III – Paul Sabatier met tout en œuvre pour que la recherche scientifique continue. De la recherche de traitement à l’analyse des répercussions de la pandémie, l’ensemble de nos chercheures et chercheurs reste fortement mobilisé. Découvrez les projets en cours au sein des laboratoires de l'université.

Plus que jamais, la recherche scientifique est nécessaire pour comprendre l’impact et les enjeux de la pandémie, pour améliorer la situation mais aussi pour mesurer les conséquences économiques et sociétales qui en découleront. 

Actuellement, les laboratoires de l’université travaillent sur les thématiques suivantes :
 

  • Enquête COVJEUNENFANT : portée par les membres du groupement d'intérêt scientifique "Bébé, petites enfance en contextes", cette enquête pluridisciplinaire porte sur le thème du vécu des familles en France ayant au moins un enfant de moins de 6 ans durant le confinement.
 
  • Coronavirus : comprendre la crise économique (Certop) : série de podcasts réalisés par Julien Milanesi, enseignant-chercheur en économie à l'UT3 Paul Sabatier, membre du Centre d'étude et recherche travail organisation pouvoir.
 
  • Analyse d'articles scientifiques (Irit) : ce rapport succinct réalisé en un temps très court porte sur l'analyse d'articles scientifiques issus de la collection ouverte CORD-19 (partie issue de la librairie numérique MedLine, comprenant environ 25 000 articles). Cette première étude a été réalisée avec l'outil Tétralogie développé à l'Irit et s'intéresse plus particulièrement aux aspects collaboratifs des recherches sur le domaine. D'autres analyses suivront en utilisant ce même outil de fouille de données textuelles.
 
  • Comprendre l'épidémie COVID-19 (Irit) : le site internet CoVprehension propose de répondre à des questions concernant la pandémie en mobilisant les compétences d'une équipe de scientifiques interdisciplinaires toutes et tous spécialistes de la modélisation des systèmes complexes. En plus de leurs connaissances scientifiques sur une question donnée, l'équipe s'appuie sur des outils de visualisation scientifique, de modélisation et de simulation.
 
  • Recherche clinique (CIC Toulouse) : le Centre d'investigation clinique de Toulouse participe aux deux études promues par l'Inserm : la cohorte observationnelle French COVID et l'essai clinique d'intervention Discovery. 
​​​
  • Thérapie et devenir des patients (StromaLab)
    • implication au travers de l’infrastructure nationale ECELLFrance (réseau national de médecine régénératrice et de thérapie cellulaire à base de cellules souches mésenchymateuses) dans un projet de thérapie cellulaire pour tester l’efficacité des cellules souches mésenchymateuses (CSM) allogéniques, c’est à dire obtenu d’un donneur, sur le traitement du COVID-19.
    • développement d’un algorithme de prédiction du devenir des patients à leur entrée dans un service de réanimation.
 
  • Santé publique (Amis) : travaux sur des questions de santé publique liées aux inhumations en ces temps d’épidémies en lien avec le service de médecine légale du CHU de Toulouse.
 
  • Tests de dépistage COVID-19 (CBI) : mise au point du test de dépistage selon le protocole de Namur, avec une configuration de 400 tests par jour grâce à une équipe de 12 personnes. L’objectif est de finaliser cette mise en œuvre au laboratoire, puis de la dupliquer au sein des autres laboratoires équipés et volontaires.
 
  • Mathématiques (IMT) : mise au point d'un modèle SIR de propagation du virus en collaboration avec l'équipe 6 du CPTP. Le modèle épidémiologique SIR est un modèle à 3 compartiments prenant en compte les individus sains ou susceptibles d'être infectés (susceptible), les individus infectés (infectious) et ceux qui sont rétablis ou immunisés (recovered).
   
  • Physiopathologie (CPTP: tests diagnostiques, recherche clinique, immunologie et virologie autour de l’infection SARS-CoV-2.
 
  • Scientométrie (Irit: lancement de NETSCITY, application en ligne permettant de suivre l’évolution d’une communauté scientifique autour d’un nouveau sujet. Cet outil permet par exemple de cartographier les collaborations internationales en cours autour du COVID-19.  
 
  • Santé publique (Leasp) : Essai clinique et traitement : quelle éthique en cas d'urgence sanitaire ? En ce temps de crise sanitaire, les scientifiques espèrent trouver rapidement un traitement pour guérir le plus grand nombre… La controverse des essais cliniques menés par le professeur Didier Raoult témoigne de cette légitime impatience. Quatre chercheures toulousaines du Laboratoire d’épidémiologie et analyses en santé publique décryptent la situation à laquelle le monde entier est confronté.
 
  • Plateforme Crowdfight COVID-19 (CRCA-CBI) : accessible en ligne, elle propose de coordonner les demandes de scientifiques travaillant sur le COVID-19 et les compétences de volontaires disposés à mettre leurs temps et expertise au profit de la lutte contre le virus.  
​​​​
  • Informatique (Irit) : dans le contexte actuel, les centres de données sont particulièrement sollicités, alors quelles pistes utilisant les énergies renouvelables et destinées à limiter les impacts carbones des services numériques sont possibles ?